Corinne-Chaponnière
Seule une valse: les souffrances du jeune Amiel

Henri-Frédéric Amiel est né il y a tout juste 200 ans. Il doit sa célébrité à la longueur de son journal intime (16 900 pages) autant qu’à la durée de son célibat.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir cherché une épouse. Dans Seule une valse (Slatkine), qui vient de paraître, Corinne Chaponnière suit les tribulations sentimentales du jeune Amiel, lorsqu’il croyait encore avoir tout son temps. Derrière ses tourments amoureux, c’est la Genève du XIXe siècle qui se dessine en pointillés.
Tags:
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?