Les magasins du monde – Commerce équitable

Ce terme apparaît pour la première fois en 1989 sous forme de marque lorsque les dirigeants de la coopérative Andines l’enregistre auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle. Il prend forme véritablement dans les années 60 en passant pour être un commerce alternatif, solidaire, véhiculé par les organisations caritatives anglo saxonne qui importe l’artisanat de pays en voie de développement. Le premier magasin du monde a été créé en 1974.

10 normes importantes doivent être respectées et imposée par le FLO (Fairtrade labelling Organizations) :

  • Créer des opportunités pour producteurs qui sont désavantagés ou marginalisés par le système du commerce conventionnel mondialisé
  • Transparence et responsabilité des relations commerciales
  • Capacité individuelle développant l’autonomie des producteurs avec amélioration des capacités de gestion et accès aux nouveaux marchés
  • Promouvoir le commerce équitable en fournissant l’information sur l’origine de ses produits, conditions de travail
  • Paiement d’un prix juste fixé en principe par les acteurs du Nord sur les prix du Sud
  • Prix juste fixé par les pays du Nord qui couvre les couts de production qui sont justes et bons pour l’environnement
  • Salaire égal homme femme
  • Paiement immédiat aux partenaires, financement accordé avant récolte ou production
  • Conditions de travail dans un environnement sain pour les travailleurs
  • Règlement du travail des enfants en respect à leur bien être

On estime qu’un million cinq de paysans en fait partie. 80% des partenaires seraient des femmes.
En 2009, les ventes étaient estimées à plus de 3,4 milliards d’euros. En 2012, les ventes de produits sont passées à 4’800 milliards d’euros.

Musique

Conjunto massilia y cuba

 

Tags:

Poster un commentaire

avatar

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?