Ce dimanche 27 septembre 2020 le collectif KPDP a organisé un atelier Drag King au théâtre de la Parfumerie à Genève. Ce collectif est composé de personnes proposant à chacune qui le désire des ateliers pour s’initier, découvrir l’univers Drag King et les valeurs que ce mouvement défend et (dé)construit, et dont certains membres se produisent également sur scène pour performer divers personnages King lors d’événements, spectacles, expositions, etc…

Déjà présent dans de nombreux pays à travers le monde, ce mouvement a commencé à se développer en Suisse Romande dans les années 2010 grâce à Isabelle Salem Diego Sentis venue de Lyon pour y proposer le premier atelier. C’est suite à l’enthousiasme généré par cet atelier que certaines participantes ont décidé de créer ce collectif Romand KPDP.

Mais de quoi parle-t-on lorsque l’on parle de “Drag King”? Quels messages, idéologies politiques et sociétales véhicule-t-il à travers ce voyage temporel à travers la fluidité et diversité du genre visant à déconstruire les stéréotypes de genres, de domination masculine dans une société strictement binaire femme/homme.

Rencontre avec deux membres du collectif KPDP et d’une participante à ce dernier atelier.

Tags:
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?